Les matières cosmétiques font souvent sens bien au-delà de leurs fonctions.
Publication digitale d’Inter Actifs, Beauty Matters vous invite à explorer tout le potentiel narratif des ingrédients et inspirer ainsi des conversations plus riches avec vos clients.

ADN et photo-vieillissement

Actifs

Les altérations de l’ADN induites par la lumière sont de plusieurs natures et surviennent via différentes voies métaboliques. Les stratégies de protection et de réparation doivent donc se penser comme des réponses à un phénomène multifactoriel.

Stratégies de protection, combiner les systèmes anti-oxydants


Le stress oxydatif est l’une des causes externes les plus importantes de dégradation de l’ADN. Pour une couverture optimale, il peut être intéressant de combiner différents types d’actifs.

SYSTÈMES ENZYMATIQUES

  • Chloroplastim

     Complexe exclusif huileux anti-âge extrait de l’alfalfa. Protège l’ADN nucléaire et mitochondriale par activation des thiorédoxines et diminution de la formation des dimères. Plus produit : clarté du teint

  • Rosaqueen

     Actif issu de la rose de Damas Bio. Protège et renforce la peau vis-à-vis du stress oxydatif (activité de la catalase renforcée, diminution de la lipopéroxydation). Statut QD additif.

  • Japanese Beauty Berry

     Actif issu d’une baie, le Callicarpa Japonica. Action SOD Like – stabilise la vitamine C au niveau intracellulaire. Statut QD additif.

ANTIOXYDANTS LIPOSOLUBLES

Extrait liposoluble des feuilles de romarin standardisé en index OSI Testé sur kératinocytes après exposition UVB : réduit la production de radicaux libres, inhibe l’activité des médiateurs de l’inflammation IL6, IL8.

ANTIOXYDANTS HYDROSOLUBLES

L-ergothionéine (acide aminé essentiel). Antioxydant puissant à large spectre d’activité, supérieur au CoQ10 et à l’idébénone. Plus Produit : potentiel anti-âge (MMP’1 et TNF alpha).

Extrait de l’olivier de Sicile. Standardisé en hydroxytyrosol (10 %) Protège des dommages induits par le photo-vieillissement (UV / VIS), maintient la survie cellulaire, réduit in vivo de 35 % l’érythème UV induit dès 1,5 %.

Stratégie de réparation, enzymes vectorisées


Directement ou indirectement, la lumière peut induire des lésions moléculaires au niveau de l’ADN. Des enzymes protégées et véhiculées jusqu’au noyau cellulaire peuvent contribuer à réparer ces dommages.

DOMMAGES DIRECTS, CIBLER LA FORMATION DE DIMERES DE THYMINE (CPD’S)

Photolyase liposomée. Enzyme exprimée dans une algue bleue, l’anacystis nidulans activée instantanément par la lumière. Répare instantanément les dommages causés par action directe des UV sur l’ADN. Protège la peau du vieillissement par la réduction des MPP’1 – Restaure l’immunité supprimée par les UV (in vivo).

Endonucléase liposomée. Répare les dommages causés par action directe des UV sur l’ADN (ponts dimériques). Protection avancée contre le vieillissement photo-induit.

DOMMAGES INDIRECTS, CIBLER LA FORMATION DE 8-OXO-GUANINE (8-OXOG)

OGG-1 (8-oxo-guanine glycosylase) liposomée, extrait de l’arapidopsis thaliana – Répare les dommages causés par le stress oxydatif, la pollution, le rayonnement UV, sur l’ADN nucléaire et mitochondrial. Protection avancée contre le vieillissement oxydatif.

Prochainement
  • Actifs Fermentoil Hair Complex, fermentologie et synergies végétales au secours des cheveux
  • Actifs Albastim, un nouvel actif anti-âge signé Barnet