Les matières cosmétiques font souvent sens bien au-delà de leurs fonctions.
Publication digitale d’Inter Actifs, Beauty Matters vous invite à explorer tout le potentiel narratif des ingrédients et inspirer ainsi des conversations plus riches avec vos clients.

Hydrovera

Perfecteur de peau anti-âge, lissant et adoucissant

Actifs

Source de vitamines, de minéraux, de polysaccharides et de stérols, l’aloe vera est assurément un grand classique de la beauté. Ses extraits sont utilisés pour hydrater et apaiser la peau, protéger et réparer la fonction barrière. C’est pourtant en réfléchissant à la potentialisation de ses effets que Barnet est parvenu à le porter à un nouveau stade de perfection.

Des cellules souches issues d’une variété sauvage


C’est du cœur des cellules souches de l’Aloe, qu’Hydrovera tire ses propriétés.  Celles-ci ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse et d’une étude approfondie.  Barnet a tout d’abord identifié une variété sauvage d’Aloe Vera de République Dominicaine, remarquable à la fois par sa taille et ses capacités de résistance.  Une étude des différentes parties de la plante a permis de cibler les méristèmes de la pousse à partir de plants caractérisés par leur santé et leur vitalité.  Cette phase été suivi par une sélection des souches les plus productives en Acemannan.  Produites en bioréacteurs dans des conditions parfaitement maîtrisées et durables, sans ingrédient chimique ou pesticide, les cellules souches permettent non seulement d’obtenir des extraits non destructifs des sucres les plus complexes, mais également de s’affranchir des aléas climatiques, des variations de qualité de la plante, et d’obtenir des produits purs exempts d’anthraquinone.

Un actif à large spectre


« Les résultats sont remarquables, avec une amélioration visible de la douceur et du lissé de la peau »

Dr Zoé Draelos

Les propriétés d’Hydrovera ont été démontrées sur plusieurs plans.

En génomique, il donne des résultats positifs sur :

  • L’amélioration de l’hydratation (FLG, HAS2 et AQP3)
  • La synthèse des collagènes III et IV
  • La réduction de MMP1 et MMP3

In vitro, Hydrovera permet de :

  • Moduler l’expression des médiateurs de l’inflammation (TNFα / IL-8 / IL-1)
  • Augmenter la synthèse d’Hyaluronan Synthase 2
  • Diminuer l’oxydation et les dommages de l’ADN

En clinique, Hydrovera a été testé par les services du Dr Zoé Draelos sur 21 volontaires, entre 30 et 65 ans, dans un gel dosé à 0.5% appliqué 2 fois par jours durant 4 semaines.  Il a fait l’objet d’évaluations subjectives et objectives, chaque fois avec d’excellents résultats sur :

  • la texture et la rugosité de la peau
  • la diminution des rougeurs et des irritations

Voir la fiche technique ou demander un échantillon
Prochainement
  • Woresan, la tradition allemande du levain au service du microbiote
  • AquaFerm, les Fermentoils en liposomes. Idéales pour les systèmes aqueux
Actifs