Les matières cosmétiques font souvent sens bien au-delà de leurs fonctions.
Publication digitale d’Inter Actifs, Beauty Matters vous invite à explorer tout le potentiel narratif des ingrédients et inspirer ainsi des conversations plus riches avec vos clients.

Photosomes V

Apporter à nos cellules le pouvoir de photo-réactivation de l’ADN

Actifs

Face aux altérations induites par les rayonnements UV, un certain nombre d’acteurs développent aujourd’hui une préférence pour les stratégies biologiques de renforcement des défenses naturelles de la peau. Photosomes V est un actif liposomal directement inspiré par la capacité d’une algue bleue à utiliser l’énergie lumineuse à la fois dans la photosynthèse et dans la réparation de son ADN par l’exposition aux UV. Vous avez dit biomimétisme ?

S’inspirer du vivant


Dans le vivant, il existe de nombreuses réponses à l’action de la lumière, dont certaines ont précisément pour objet d’utiliser son énergie pour se protéger.  Ainsi la Photolyase exprimée par une algue bleue utilise l’énergie lumineuse à la fois pour la photosynthèse et pour réparer immédiatement les dommages causés par les UV sur son ADN. Elle a en effet la propriété de se lier aux Dimères de Cyclobutane de Pyrimidine (CPD) et de les réparer lors d’un process appelé photo-réactivation. 

Une enzyme réparatrice vectorisée


Partant de ses observations et en s’inspirant du développement de pistes thérapeutiques dans le traitement de Xeroderma pigmentosum (la maladie des enfants de la Lune), Barnet a mis au point Photosomes V, une photolyase protégée et vectorisée jusqu’au noyau cellulaire.

Induction d’un phénomène de « crosstalk »


L’exposition aux UV altère l’ADN des kératinocytes.  Ceux-ci libèrent alors des cytokines qui vont susciter la production de MMP 1 par les fibroblastes. Lorsque l’ADN est réparé, les fibroblastes arrêtent de produire ces MMP’1 .

Le pouvoir réparateur de Photosomes V sur les CPD induit par une exposition aux UV a été objectivé par un test ex-vivo.  Un test in vivo a confirmé dès 0,5% sa capacité à augmenter la résilience de la peau aux UV en réduisant la production de MMP’1.

Voir la fiche produit ou demander un échantillon.

Issus de la même technologie, les actifs Ultrasomes V (Endonucléase vectorisée) et Roxisomes (8-oxo-guanine glycosylase) permettent d’envisager une action anti-âge globale.
Prochainement
  • Organic Bioactives, des actifs innovants inspirés de la tradition Maori
  • Woresan, la tradition allemande du levain au service du microbiote
  • AquaFerm, les Fermentoils en liposomes. Idéales pour les systèmes aqueux