Les matières cosmétiques font souvent sens bien au-delà de leurs fonctions.
Publication digitale d’Inter Actifs, Beauty Matters vous invite à explorer tout le potentiel narratif des ingrédients et inspirer ainsi des conversations plus riches avec vos clients.

Vitamin Boosters

restituer tous les bienfaits des vitamines en cosmétique

Actifs

Les vitamines sont essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. C’est vrai aussi pour la peau. A l’ère des formules minimalistes, du retour aux fondamentaux et des systèmes immunitaires en mal de suppléments, elles s’annoncent comme les nouveaux incontournables de la beauté. Cependant, en cosmétique, leur utilisation peut être délicate. Elles sont souvent instables ou difficiles à solubiliser. D’où l’intérêt de stratégies proposant une action vitamine-like ou facilitant leur utilisation.

Vitamine A


La vitamine A, sous forme de rétinol, a pour elle d’être un actif régénérant multifonctionnel dont l’effet peau neuve ne cesse de réactualiser sa pertinence.  Dans une époque en mal de douceur, on peut cependant lui reprocher ses effets irritants.

Complexe lipophile, développé par Barnet, ALBASTIM propose une action rétinol like tout en modulant la réponse inflammatoire de la peau.  L’actif associe des extraits de tournesol et de carthame obtenus par extraction au CO2 supercritique, à une fraction lipidique de feuilles de murier blanc.  Comme le rétinol, il propose une action à court terme et à long terme en favorisant l’exfoliation de la couche cornée tout en améliorant la cohésion cellulaire.

Autre solution, Allosteris E est un complexe végétal de phospho et lysosphingolipides, mono et diglycérides, de poly-aminoacides et de sucres.  Il permet de diviser par 3 la dose  utile de rétinol

Vitamine B


Vitamine ultra-douée des légumes à feuilles (les épinards ne sont pas bons que pour le fer), l’acide folique, ou Vitamine B9, se prête assez mal aux applications cosmétiques du fait de sa faible solubilité en pH inférieur à 7.

Grâce à un procédé de fermentation, les laboratoires Labio sont parvenus à greffer un polymère γ-polyglutamate au groupe d’acide glutamique et proposer ainsi une vitamine B9 stable et soluble entre pH 4,5 et pH 7.  Le produit, B9-VITAPOL, agit sur la croissance cellulaire et l’expression de MMP-1. Ses bienfaits ont été confirmés par des études in vivo sur l’efficacité antirides, le contrôle de la libération d’histamine, une action anti-porphyrine et une action hydratante. Une version Plus est également proposée dans laquelle B9-Vitapol est associé à de l’acide glycyrrhizique pour une action éclaircissante et anti-irritante.

Avec HydraDuct B3, Barnet a encapsulé des précurseurs de la vitamine B3 (tryptophane, niacine, et inositol) dans un cluster formé d’urée et de glycérine.  La solution s’appuie sur un système clathrate pour permettre une action progressive et continue. Objectivé à 3%, HydraDuct B3 :

  • Hydrate dès la 1ère application jusqu’à 24h
  • Active la synthèse des céramides (2,3, 4 et 6), et améliore la résistance de la peau.
  • Favorise le dynamisme cellulaire et la synthèse des mitochondries.

Vitamine C


Actif anti-âge et éclaircissant, la vitamine C est aussi connue pour son instabilité.  Dans IntenCfy, Barnet la combine à l’Ergothioneine et en potentialise les effets.  Le concept s’appuie sur l’affinité naturelle de cet acide aminé remarquable avec les fibroblastes et les kératinocytes. La solution  permet en effet de recycler les formes oxydées de la vitamine C afin d’augmenter le taux de vitamine C active dans la cellule, y compris en condition de stress oxydatif.  On obtient ainsi un duo de choc qui revitalise et protège la cellule tout en utilisant des composés présentant une haute affinité cellulaire.

L’efficacité d’IntenCfy a été validée sur de nombreuses propriétés :

  • activité anti-oxydante,
  • protection de la mitochondrie,
  • action anti-pollution, bouclier anti-ozone,
  • préservation de intégrité de l’ADN vis à vis des UVA,
  • réduction des MMP-1…

La synergie Ergothioneine-Vitamine a été démontrée par des tests portant sur la synthèse de collagène I et III et sur le pouvoir d’inhibition de la mélanogénèse.

Vitamine D


Si la vitamine D est essentielle dans la croissance et la santé, on sait moins qu’elle joue aussi un rôle fondamental dans le maintien de l’homéostasie de la peau et la différenciation cellulaire.  Elle agit via des récepteurs spécifiques, les VDR (Vitamin D Receptors), lesquels se retrouvent au cœur de nombreux mécanismes liés à la protection et à la réparation du système de défense cutané.  Une carence en vitamine D pourrait donc expliquer une fragilisation de la fonction barrière.

WhitepeoD développée par les laboratoires Technoble est un extrait de fleurs de pivoine blanche, riche en kaempferol glycoside et agissant comme un analogue de la vitamine D.  Il active les récepteurs VDR et stimule la synthèse des protéines impliquées dans la formation des jonctions serrées (claudines et occludines), contribuant par cette voie à améliorer la fonction barrière de la peau. Une étude clinique portant sur des sujets souffrant à la fois d’une peau sèche et d’une insuffisance en vitamine D, a permis de mesurer dès 1%, ses bienfaits à travers une diminution significative de la perte insensible en eau, et une augmentation de l’hydratation.
Prochainement
  • Hydrovera, cellules souches d'Aloe Vera pour une peau parfaite
  • Woresan, la tradition allemande du levain au service du microbiote
  • AquaFerm, les Fermentoils en liposomes. Idéales pour les systèmes aqueux
Actifs